Focus : Mahourat, un domaine hors du temps | Salle de réception à Saint-Pierre-de-Bat

Lors du mariage de Tiphaine et Jacques-Antoine, j’ai eu la chance de rencontrer Alice, la propriétaire du domaine de Mahourat. Une belle matinée d’automne a été le moment idéal pour redécouvrir ce lieu, ses couleurs, son authenticité et donc, Alice, avec qui j’ai pu prendre le temps de parler, d’elle, de ce domaine et de tous ses projets.


domaine mahourat
Photo d'archive

LE DOMAINE DE MAHOURAT


Le Domaine de Mahourat, splendide bâtisse en pierre, nichée dans un parc arboré de cinq hectares, nous vient du XV° siècle et a traversé l’histoire en accueillant tour à tour un relais de poste, le responsable de la monnaie du Roi, puis est devenue demeure d’un juge et enfin domaine viticole et agricole.


Dans les années 1930, le domaine est acheté par Marcel Liagre. Effrayé par la montée du fascisme outre-Rhin, ce père de famille lillois cherche un lieu paisible pour mettre les siens à l’abri, le domaine de Mahourat sera celui-là.


Devenu plus tard la maison de vacances de la famille Liagre, le domaine est repris par Jacqueline, la fille de Marcel Liagre.

Très attachée à la région et amoureuse de ce lieu, elle y met tout son cœur et prend beaucoup de soin à l’aménagement paysager du site, au verger traditionnel, aux choix des essences. L’histoire nous montrera qu’elle ne sera pas la dernière femme de caractère à faire honneur à cet endroit magnifique.

Lorsque Jacqueline disparaît, après avoir passé tant de bons moments sur ce domaine, les enfants n’auront pas le cœur de continuer l’aventure familiale et décideront de vendre.


Domaine mahourat
L'allée de platane (crédit photo : alice Barra)
domaine mahourat
Le verger (crédit photo : Alice Barra)
domaine mahourat
Domaine, côté verger (crédit photo : Alice Barra)
domaine mahourat
Le puit (crédit photo : Alice Barra)

UN RÊVE QUI DEVIENT RÉALITÉ