• lesfocusdemilie

Focus : Toxifaktory | Photographe évènementiels Bordeaux

Aujourd'hui, je publie un post un peu particulier, qui je l'espère sera le premier d'une longue série !

Je souhaite vous faire découvrir des personnalités, des rencontres ou des thèmes qui m'ont touchés à travers ma nouvelle rubrique : Focus.

Cette série commence donc avec les Toxi Faktory, où Tom a bien voulu répondre à mes questions !

TOXI FAKTORY


LA NAISSANCE DU GROUPE


Toxi Faktory a été créé sur une idée de Niko et Tom, qui sont à la base potes de lycée, autour d'une double envie : faire du metal et développer un univers dystopique. Le 1er line-up comportait trois des cinq membres actuels : Niko (chant), Tom (batterie) et Floguit (guitare). Avec l'arrivée d'Adrien (synthé) et Feulaux (basse) et après quelques changements, c'est ce line-up à cinq qui s'est stabilisé, et c'est celui qu'on entend sur nos deux albums studio.


VOTRE UNIVERS ?


Imaginé par Niko, l’univers du groupe est une sorte de conte malsain post-apocalyptique. Très inspiré par la littérature de science-fiction dystopique (Huxley, Orwell …), il a mis sa plume au service du groupe pour créer, plus que de la musique, une histoire sonore.

On pose le décor : on est en 2025, quand surgit Le Grand Cataclysme, la troisième guerre mondiale. On ne sait presque rien si ce n’est qu’elle n’a duré qu’une journée et qu'elle a entraîné la disparition totale de tous les dirigeants du monde. L’Histoire s’emballe, de nombreux pays et organisations de toutes allégeances entament une course au nouvel ordre mondial ... Mais ils furent tous dupés. Ainsi débuta le règne de l'omnipotent Intox. Il reconstruisit le monde à son image en séparant les territoires en trois nations, toutes manipulées en secret, afin de redéfinir à son goût l’espèce humaine et de créer ainsi une nouvelle humanité. Pour ce faire, Il créa la Toxi Faktory, un laboratoire qui assure la cohérence méthodique du système, notamment en mettant au point des drogues ayant pour but de maintenir la population sous contrôle.


LES PERSONNALITÉS ET LEURS RÔLES DANS VOTRE UNIVERS ?


Dans la vie, nous sommes une bande de potes depuis plus de 10 ans. Musicalement, au fil des années, nous avons eu l'occasion d'étoffer artistiquement nos influences et notre éclectisme en naviguant notamment dans plusieurs side-projects variés (punk, électro-swing, hang ...) en parallèle de Toxi. Chaque musicien évolue dans le groupe avec des inspirations assez différentes, qu'on s'attèle à combiner ; Toxi, c'est un bouillon d'influences allant du prog au punk en passant par l'électro-indus ... Ce qui fait notre son aussi particulier. Du côté de notre univers, on incarne sur scène les cinq personnages principaux qui en tirent les ficelles : Père Conquête, le Dieu Machine, le Patriarche, le Grand Archiviste et le Roi Rouge. Chacun est le pilier d’un grand domaine sur lequel le contrôle s’exerce, et représente une facette différente du système. Ce qui est intéressant, c’est qu’au fur et à mesure que l’on entre dans l’histoire, on se rend compte qu’ils finissent par être eux-mêmes victimes de ce système, esclaves de leur propre folie.

Le fait de faire vivre cet univers sur scène en incarnant nos personnages est quelque chose d’important pour nous, qui fait d’un live de Toxi Faktory un peu plus qu’un simple concert. D’ailleurs, pour le nouvel album, nous avons retravaillé cette dimension en faisant évoluer nos costumes de scène, et en travaillant également sur les maquillages et les jeux de lumière avec la talentueuse équipe du crew L4AZ.


DE LA NAISSANCE DU CLIP À SA RÉALISATION

(Choix du titre et du lieu ?)


Nous avions choisi ce titre pour plusieurs raisons. Comme on le disait tout à l'heure, les influences musicales de Toxi sont très diverses, et il est donc difficile de trouver un titre qui les rassemble à peu près toutes ; c'est le cas de Neurodicaïne. En moins de cinq minutes, tu as un condensé des différentes facettes de Toxi : des effets electro, des passages très énervés et d'autres plus groovy, des alternances de chant hurlé et rappé ...

Du côté du sens, c'était également une pièce maîtresse du 1er album : elle décrit la drogue utilisée sur la population dans notre univers, à l'instar du soma d'Huxley dans Le Meilleur des Mondes. Nous avions déjà ébauché un projet de clip sur cette track, et la rencontre avec L4AZ a concrétisé le processus.

Pour cette première collaboration, on voulait quelque chose d'à la fois brut, sans scénario, et qui immerge quand même le public dans notre univers atypique. Pour cela, on a travaillé pas mal de choses : le choix du lieu déjà, sélectionné suite à une recherche en urbex sur Bordeaux Métropole, le noir et blanc, les prises de vue en stéréoscopie ...



LE MEILLEUR SOUVENIR ?


C'est sans doute la première prise ! Cela faisait longtemps qu'on attendait ce tournage, on a mis beaucoup d'énergie à l'installation, alors quand on se met enfin à jouer en voyant des caméras tourner autour de nous, on se dit "on y est !", c'était clairement un petit instant d'émotion ...


LE DEUXIEME ALBUM...


Notre 1er album, Massive Lies, plantait le décor de la situation en 2130, quelques décennies après Le Grand Cataclysme dont on parlait tout à l'heure. Avec cet album, on présentait certaines scènes de ce monde, comme des flashs. Notre nouvel album,The Tower Below, est une descente dans les profondeurs de la Toxi Faktory, le laboratoire qui assure la cohérence méthodique du système. The Tower Below, la tour d’en dessous, est une sorte d’immense bibliothèque qui contient toutes les informations du système. On met en scène un pouvoir qui agit dans la dissimulation ; dans ce nouvel opus, on retrouve donc beaucoup l’idée de chercher la vérité, de creuser, comme dans le titre Diggin’ Through qui ouvre l’album.

Au niveau de l'évolution musicale, maintenant qu’on se connaît bien, on fait des choses aujourd’hui qu’on se permettait moins avant : sur cet album, tu vas par exemple retrouver plusieurs solos de guitare, des longs passages instrumentaux... Mais cela sert aussi le propos, bien entendu. Cela nous permet d’aller explorer différentes façons de faire passer le texte, au-delà du chant. Par exemple, dans le titre New World [Dis]Order, nous avons travaillé sur un discours, avec un effet radio sur la voix, rappelant les grands-messes des dictateurs du XXème siècle... On est assez content de ce que ça donne ! Et à travers cet article Émilie te dévoile quelques images de notre lieu de tournage du clip de ce titre.



VOTRE AVIS SUR LE RENDU DU REPORTAGE PHOTO


On est super content !! Ce qui est particulièrement agréable, c'est de travailler avec quelqu'un qui s'intéresse avant tout à notre univers, à ce qu'on veut raconter, montrer et faire ressentir, qui ne vient pas seulement faire des prises de vues. C'est un aspect très important pour nous, que ce soit au niveau des photos, des vidéos, des visuels que l'on produit ... Ce ne sont pas chez nous de simples outils de promotion, ils doivent servir notre propos. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que cette session nous a donné envie de retravailler avec toi, et de recommander ton travail !!


UN MOT POUR LA FIN ?


On voulait encore te remercier d'avoir, plus que fait des photos, fait un pas vers notre univers. Et on espère que ce joli travail photographique incitera des non-initié·es au metal qui tomberaient sur cette page à aller jeter une oreille curieuse ...

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à en découvrir plus sur ce groupe au métal énergique par là : https://difymusic.com/toxi-faktory

PHOTOGRAPHE DE MARIAGE, COUPLE, FAMILLE ET ENTREPRISES DANS LE SUD-OUEST

lesfocusdemilie@gmail.com

Toutes les images de ce site sont protégées.

  • Facebook
  • Instagram

Mentions légales

Siret : 879 122 463 00018